Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 15 mars 2018 à 20h30

États généraux des migrations

Dans le cadre des États Généraux des Migrations, deux dates sont à retenir pour Limoges : une réunion de travail le mardi 6 mars salle Jean-Pierre Timbaud à Limoges, de 20h30 à 23h, et une réunion publique le jeudi 15 mars de 20h30 à 23h salle du temps libre.

Les États Généraux des Migrations sont un processus dans lequel sont impliqués des centaines de collectifs et d'associations locales ou nationales présentes sur le terrain aux côtés des personnes étrangères. Partout en France, ces acteurs se concertent et organisent des événements publics pour dénoncer la politique actuelle et être force de proposition afin d'obtenir un changement radical de la politique migratoire. À l'échelle du Limousin, le collectif Chabatz d'Entrar va s'inscrire dans cette démarche et fera remonter des observations locales.

La réunion de travail mardi 6 mars s'organisera sous forme d'ateliers, avec différentes thématiques :
- problématiques liées aux migrants mineurs isolés
- les hébergements (dont hébergements d'urgence)
- les difficultés et/ou pression administratives, le délit d'aide et l'application des circulaires
- les problèmes liés à la santé des migrants
- les déboutés, les dublinés, les sans papiers : pourquoi faut-il revoir le droit d'asile ?
Afin de mener à bien ces réflexions, les associations et personnes intéressées sont invitées à être présentes pour cette réunion de travail.

Une mise en commun sera ensuite faite, afin d'organiser la réunion publique, qui aura lieu le jeudi 15 mars de 20h30 à 23h salle du temps libre. Cette seconde réunion sera l'occasion de présenter publiquement les réflexions et analyses des groupes de travail. Les parlementaires de Haute-Vienne (députés et sénateurs) sont invités, afin d'échanger et de les interroger sur leur vision de la loi et leur choix de vote.

Rappelons que le projet de loi asile et immigration a été présenté au conseil des ministres le 21 février dernier. Il sera ensuite proposé au parlement et au sénat pour être voté en avril.

Pour résumer, la participation aux États Généraux des Migrations s'inscrit dans les démarches suivantes :
- dénoncer l'inacceptable, les politiques à l'œuvre aujourd'hui et celle envisagée
par le gouvernement avec un nouveau projet de loi immigration ; l'impasse et le
coût humain insupportable du Règlement européen Dublin III
- exiger en urgence le respect des droits fondamentaux et l'inconditionnalité d'un
accueil dignes des personnes migrantes,
- organiser des consultations dans tous les territoires en France afin de faire remonter notre vision et nos propositions pour une politique alternative emprunte
d'humanité et de respect de la dignité

Source : message reçu le 8 mars 09h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir